Economie du document (Bloc-notes de Jean-Michel Salaün)

Repérage de données sur l'économie des documents dans un environnement numérique

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Les billets du lundi 10 décembre 2012

Economie de la bibliothèque (COOPT-Enssib-3)

Après avoir repéré et assimilé les particularités économiques du document et avoir compris la logique de la mise en place de modèles économiques pérennes pour le document publié, la troisième séance du cours sur l'écologie du document sera consacrée à l'économie de la bibliothèque, logique puisque je m'adresse prioritairement à des étudiantes de l'Enssib. Elle s'articulera en deux moments : une présentation générale et une étude de cas.

Ci-dessous, on trouvera les éléments de la présentation générale qui propose deux points de vue opposés. Le premier prétend qu'il est quasi-impossible de mesurer la valeur économique d'une bibliothèque, tandis que le second présente, au contraire, quelques études qui cherchent à calculer leur "retour sur investissement".

L'étude de cas sera pour un autre billet.

L'incommensurable économie des bibliothèques

L'économie de la bibliothèque a été pendant longtemps la grande oubliée des économistes de la culture. J'ai essayé de faire le point dans le texte ci-dessous (certaines parties de ce texte ont été reprises dans le premier chapitre du livre Vu, lu, su). Comme pour les sept piliers de l'économie du document de la première séance, je vous suggère de l'annoter afin que nous avancions collectivement sur cette question.

La mesure du retour sur investissement

Récemment des études, issues du monde anglophone, ont cherché à calculer le retour sur investissement des bibliothèques. Ces études, souvent méconnues dans la francophonie, posent de bonnes questions, même si les réponses proposées ont des limites. Elles méritent d'être prises en compte et aussi d'être discutées. Là encore, les commentaires sont donc ouverts.

Pour aller plus loin, on peut suivre les références proposées en bibliographie dans les deux articles. Pour une relation avec des exemples pris dans l'actualité, cliquer sur les mots clés en haut de ce billet.

Etude de cas (COOPT-Enssib-4)

Après avoir compris la logique de l'économie de la bibliothèque, il reste à pouvoir s'en servir pour positionner un service documentaire dans les changements en cours induits par le numérique. Pour cela, je propose d'utiliser l'analyse stratégique. La méthode présentée ici a un peu vieillie, elle mériterait une actualisation, notamment en utilisant les avancées des mesures de retour sur investissement vues dans la séance précédente. Néanmoins, elle permet d'éclairer les situations.

On trouvera ci-dessous la présentation de la méthode sous forme d'un diaporama sonorisé, suivie de son application à un cas accompagné des outils pour une analyse collaborative.

Méthode

La version sonorisée du diaporama est accessible ici

Analyse du cas

On trouvera ci-dessous la présentation du cas à analyser suivi de trois pads permettant de réaliser collaborativement et respectivement des analyses interne, externe et celle du public. Le plus simple est de noter sur les pads les éléments au fur et à mesure de la lecture du cas dans les rubriques des analyses concernées.

Les analyses seront finalisées sous forme de TD le 19 décembre à l'Enssib en présentiel. Mais il est possible, et conseillé, de devancer l'appel en s'entraînant dès à présent à remplir les documents. Cette possibilité n'est pas réservée aux étudiantes de l'Enssib, elle est ouverte à tous. C'est le meilleur moyen de vérifier que l'on a compris les étapes de l'analyse stratégique.

Vous pouvez aussi ouvrir directement les pads dans votre navigateur : analyse interne, analyse externe, analyse du public.

La correction du cas sera mise en ligne le 19 décembre sur ce billet.